Bhakti

Bhakti en Bretagne

Les participant(e)s de ses ateliers l’appelle parfois Mère Ourse. Vous l’avez compris, Diane Monette, Bhakti, est la pionnière de la Grande Ourse.

Son antre, elle l’ouvre à ceux et celles qui appellent leur renaissance, à ceux et celles qui ont besoin de se retrouver, pour que les transformations nécessaires puissent se faire, avec amour et joyeusement .

Elle accompagne les changements, les provoque, leur sourit : c’est cela qu’elle apporte à la Grande Ourse.

Elle partage son temps entre la vieille Europe et le Nouveau continent :

elle y anime de nombreux ateliers de croissance personnelle, des enseignements de sagesse ancienne réactualisée, en véritable passeure du Nouveau Monde.

Retrouvez Bhakti sur son site
www.sagesse.amerindienne.com.

Bhakti dans une maison longue


Mère québécoise ayant des origines amérindiennes,
ma longue quête spirituelle m’a ramenée chez moi où
j’ai enfin appris à me taire et à écouter.
Des enseignements de Brooke Medecine Eagle,
j’ai retenu la notion de tout inclure dans ma vie.
De Dyannhi Ywahoo, que toute élévation spirituelle
doit servir le quotidien.
De Sun Bear, j’ai appris que les temps de transformation
sont venus, que toute l’énergie est là, disponible, pour tous.
De O’Shinnah, que les rituels sont essentiels pour garder
contact avec notre être spirituel.
Du grand-père Pin où le soleil se lève chaque matin,
j’ai entendu que tout ce qui nous entoure a besoin de
chacun/chacune de nous.
De ma mère j’ai appris qu’être femme veut toujours
dire être mère, qu’on le soit physiquement ou non,
qu’on le veuille ou non, nous portons toute la vie.
Et de la Vie elle-même, du clan des Buses, des rencontres
fortuites, des lectures déterminantes et du silence, j’ai compris
que chaque sentier de Vie est sacré et que tout part de soi.

Bhakti